Cinq minutes pour jouer

Simplicité volontaire, bienveillance, parentalité positive et pédagogies alternatives au quotidien.

Month: December 2018

​Jouer avec des objets suspendus

C’est quelque chose que j’aime proposer régulièrement, autant dehors qu’à l’intérieur. Je vais suspendre parfois un ballon, des tissus de soie, un cerf-volant… Ces jours-ci, ce sont des épingles à linge prêtes à être utilisés pour y suspendre ce que l’on souhaite.

 Les poupées y ont été balancé, des tissus ensuite accrochés pour servir de balançoire… Etc.

Suivre des yeux un objet en mouvement, prévoir sa trajectoire pour l’attraper, voir comment loin il va selon la force de poussée, nommer ce qui se produit, manipuler la pince pour l’ouvrir et la fermer…. 

Ça en créer des expériences une simple épingle à linge suspendus à un morceau de laine 😉

Gérer ces cadeaux (jouets) de nos enfants dont on ne VEUT PAS !

IMG_1777-2.jpg

Voilà le moment.
Votre enfant déballe un cadeau et rapidement vous constatez que ce cadeau correspond à tout ce que vous détestez chez les jouets pour enfant. Pour dire vrai, ça fait déjà plusieurs mois que vous travaillez vraiment fort à sortir ce type de jouets de chez vous. Vos recherches et vos expérimentations vous ont permis de conclure que dans votre famille, ce type de jeu ne fonctionne pas.

Et le voilà.
Flambant neuf.
Votre enfant l’a vu et est probablement enthousiasmé.

Peut-être que ce n’est pas le jouet le problème, mais la quantité. La consigne d’un cadeau par personne a été oubliée (ou ignoré) par une mamie ou un papi qui aime gâter.

Vous avez été éduqué selon la croyance qu’on doit apprécier les cadeaux. Mais c’est plus fort que vous. Vous ne pouvez que voir le négatif. Ce cadeau encombrera l’espace que vous tentez d’épurer. Visuellement. Sonorement.

Alors qu’est qu’on fait ??

La réponse courte: Laissez-le faire sa vie, pas plus, pas moins. Comme tous les jouets.

Si c’est un jouet de mauvaise qualité /trop fragile (genre du dollorama) et que ça vous rebute, vous pouvez compter sur le fait qu’il va rapidement se briser ou perdre des morceaux parce que ces jouets sont souvent fragiles. (Vérifiez également qu’il ne fait pas l’objet d’un rappel).

Si c’est un jouet sonorement agressant, vous pouvez ôter les batteries, puis le laissez faire sa vie comme si de rien n’était. Il se peut qu’il soit encore intéressant sans batterie, ou peut-être que non. Aussi: quand mes enfants sont petits, il m’arrive de garder 1-2 jouet à batteries rangé pour les utiliser comme “jouet d’urgence”. À sortir pour garder captiver le bambin dans une situation particulière (a un rendez-vous, pour répondre à un appel important). L’effet de rareté fait son effet.

Si c’est un jouet avec trop de pièces, qui semble destiné a s’éparpiller dans la maison et causer des heures de rangement chaque fois, on peut le ranger dans un bac et le placer en hauteur, le sortant uniquement sur demande et utilisable dans un espace définit.

Si une personne chez qui vous allez souvent en visite donne trop de jouets, offrez d’en laisser là-bas pour que l’enfant puisse y jouer en visite.

Si c’est un jouet vraiment contre vos valeurs, alors oui, vous avez le droit de le faire disparaître plus rapidement.

La règle générale est:
Vous pouvez simplement le laisser dans un bac, disponible, et l’oublier. Parfois, l’enfant nous surprendra dans son intérêt, mais par expérience, ces jouets à la mode sont vite délaissés. L’enfant se tanne d’être limité dans ses expérimentations par un jouet rigide.

Lorsque vous ferez votre prochain tri, vous pourrez le juger avec les mêmes critères que tous les autres, sans accorder d’importance à sa provenance.  Il se peut même que certains jouets que vous pensiez inadaptés restent (parce qu’ils invitent davantage au jeu spontané) et que des jouets “éducatifs” partent. Il m’est arrivé de faire des mauvais choix, même avec tout ce que je connais des jouets, de la simplicité, etc. D’ailleurs, les jouets que j’achète passent par le même tri que ceux des autres, c’est important aussi, ce n’est pas une mission extermination visée contre grand-papa, mais une hygiène de vie. C’est une routine, tous les quelques mois, je me questionne de nouveau sur ce qui est disponible.

À moins que ce jouet ait une signification particulière pour la personne qui l’a donné (jouet d’enfance, vraiment recherché et personnalisé), je ne crois pas qu’il faut donner plus d’importance à un jouet qu’a un autre. Je crois que la reconnaissance d’avoir reçu un cadeau ne doit pas aller de pair avec une obligation de le garder ae viteam s’il ne répond pas aux besoins de la famille.

Certaines personnes choisissent de prendre des photos des enfants dans la période de “découverte” ou ils jouent avec tout, pour avoir une réponse à donner à ceux qui les ont donnés, si la question vient. J’ai déjà lu que certains gardaient une armoire avec les jouets “cadeaux” pour les sortir au besoin, mais je préfère la réponse honnête: ” C’était une belle idée ! Mon enfant était vraiment excité de découvrir tous les sons qu’il faisait, je comprends ce qui t’a attiré au magasin ! Par contre, il prenait la poussière alors on l’a donné à une autre famille, il était trop beau pour rester au fond d’un bac. Je pense que mon enfant est vraiment plus axé construction ces temps-ci.”

On peut évidemment expliquer le minimalisme, référer à des articles, parler de nos découvertes. La vérité c’est qu’il ne faut pas oublier que c’est un long cheminement, et qu’il est fort possible que les grands-parents, ou la famille n’en soient pas là. Il se peut simplement que pour mamie, réfléchir aux modes actuels de l’enfance, ça ne soit plus dans son intérêt : elle a vu passé plusieurs elle-même quand elle avait de jeunes enfants (vous!).

En prévention, on peut faire attention à faire une liste de cadeaux adaptée à ceux à qui on la propose: on visera des articles facilement trouvables en grande surface. Il se peut que si on demande un jouet en bois trouvable en boutique spécialisé, on obtienne sa version plastique, alors trouvons une façon de leur simplifier la vie. 🙂

Finalement, il faut se rappeler qu’un jouet, ce n’est qu’un jouet. Ce n’est qu’une goutte dans l’océan de l’enfance… Même si on passe 1 ou 2 mois plus encombré, il nous reste 10 mois pour s’en remettre avant le prochain Noël ! 🙂

En début d’épuration ou de changement de philosophie, il se peut que ce soit encore plus difficile à accepter. Je pense qu’avec le temps, la confiance en notre façon de faire aide à accorder moins d’importance a ces cadeaux “encombrants.” On peut donner 1000 poupées parlantes à ma fille de 4 ans, mais j’ai pleinement confiance qu’après l’excitation initiale, elle reviendra à préférer faire parler ses légumes. 😉 Il faut vraiment, vraiment, comprendre que ce n’est pas une attaque de la part de vos proches. Ils n’ont simplement pas la même vision que vous. C’est envahissant, sur le coup, mais vous possédez en vous les solutions maintenant pour y faire face. Ayez confiance en vos choix, vos idéaux.

Je pense que simplifier, ça vient aussi avec accorder moins d’importance aux objets, et donc ne pas laisser le choix de jouet de l’oncle de notre enfant ruiner les moments en famille. Ce n’est qu’un jouet. 

Joyeuses fêtes !!

D’autres articles qui pourraient vous intéresser:

Le guide cadeau alternatif 2018 des meilleurs jouets (sans batteries!)

Épurer pour mieux jouer, mon cheminement.

Noel 2017: Les jouets préférés de la mère minimaliste