Une autre façon de vivre la parentalité. Bienveillance, école-maison, éducation alternative au quotidien.

La routine des enfants : tenir compte des parents

Dernièrement, sur mon blog, je vous ai parlé de ma routine quotidienne, hebdomadaire, et aussi de différentes idées à y intégrer. J’ai oublié de vous parler d’un point important: Tenir compte du parent et son unicité. Lorsqu’on met en place une nouvelle routine pour nos enfants, notre focus va généralement être sur ce qu’on pense être le meilleur pour eux. Un élément à considérer (et qu’on oublie bien souvent) c’est que pour qu’une routine soit efficace, il faut avoir envie de la respecter. Ça ne sert à rien qu’elle soit parfaite sur papier, conforme aux standards de tel ou tel pédagogie, si dans la réalité, elle est peu plaisante à vivre. Aujourd’hui donc, j’ai envie de vous inviter
à réfléchir davantage au “être ensemble” et à ce que ça signifie pour votre famille.

De petits ajustements permettent de prévoir des moments dans la journée où le parent fait, ou vit des choses qui lui font du bien. Un parent ayant ses besoins répondus sera plus disponible émotionnellement pour accompagner son enfant. L’enfant grandira avec le modèle d’un adulte sachant prendre soin de lui. Bref, tous en bénéficieront.

Apprendre à se connaître

Bien des livres proposeront des réponses bien différentes à ce qui est sensé faire du bien, supposé vous ancrer dans le quotidien. Méditer silencieusement de longues minutes, ça ne me rejoint pas mais j’ai découvert que dessiner me procure un haut niveau de détente (et ce même si je dessine mal!). J’aime également lire un livre, aller dehors, écouter de la musique québécoise et être dans une pièce où il y a une chandelle parfumée.


Une fois que j’ai une bonne idée de ce qui me ressource et de mes besoins, j’ai réfléchi à comment l’intégrer dans la routine des enfants. Ce n’est pas pour rien que mes enfants associent la chandelle aux moments de calmes, c’est parce que pour moi ça faisait du sens, car ça me fait du bien à moi aussi. Pour vous, ça peut être autre chose. De la même façon, j’ai choisi de faire une grande place a la lecture et à l’art dans nos activités et pas seulement pour les enfants: je prévois une période chaque jour ou je lis un livre a moi pendant que mes enfants lisent leurs livres autour de moi. La musique? C’est devenu un réflexe pour moi d’en mettre le matin pendant qu’ils jouent librement et que je m’active dans mes tâches.

Je vais vous donner un exemple concret de ce processus.
Au troisième trimestre de ma dernière grossesse, j’étais fatiguée. J’ai identifié le besoin de passer du temps allongée (pour me reposer physiquement) et lire (pour me reposer mentalement). Mes enfants avaient besoin de mon attention, et de calme pour se ressourcer parce qu’ils vivaient aussi un peu plus de stress que d’habitude (se faire garder plus souvent entre autres). C’est comme ça que j’ai mis au point une nouvelle période dans notre routine: Lecture et chandelle. Je m’installais, couchée sur le lit d’une de mes filles et je lisais pour elles. Après quelques livres racontées, je leur annonçais que maintenant j’allais lire un livre “d’adulte”. Je lisais donc mon livre alors qu’elles fouillaient dans le bac de livre, m’imitant avec leurs livres imagés, ou jouaient doucement près de moi. J’allumais une chandelle, de la musique douce parfois pour l’ambiance. Nos besoins étaient tous répondus et ça m’aidait beaucoup à traverser la journée (et elles aussi).

Pourquoi le planifier à même la routine des enfants?
Parce que 1, on augmente nos chances de prendre le temps de le faire.
Parce que 2, nos enfants bénéficient de nous voir coudre, dessiner, lire, danser, s’entraîner près d’eux. Ce qui as du sens pour nous, en a souvent pour eux aussi.
Parce que 3, on en vient à créer des associations (et nos enfants aussi) et ça devient naturel.
Parce que 4, on devient un parent plus disponible, parce qu’on peut réfléchir au meilleur moment pour chaque activité, a comment faire pour que ça se déroule plus facilement plutôt que d’être “pris par surprise” par des besoins soudains de nos enfants et risquer de sentir que ce n’est jamais le bon moment.

Parce que ce qu’on lit sur internet ne marchera probablement pas dans notre famille.

En fait oui, mais non, mais oui.
Disons qu’il vaut mieux y aller plus simplement, que de tomber dans la spirale de déception et culpabilité. Parfois, on oublie. On oublie de tenir compte de sa réalité et on vise “le plan parfait”. On se retrouve alors à être déçue. Déçue de nous, de nos enfants, de notre famille. “Ben voyons, peux-tu croire que mes enfants a moi, ils sont pas capable de… ” “Pourquoi moi j’y arrive pas a tenir une routine comme ça ?” Ou pire encore, parfois ça marche, mais personne n’y a vraiment de plaisir.

La vérité, c’est qu’il existe trop de bonnes choses.
J’ai une liste qui me spirale dans la tete de temps en temps, de tout ce qu’il serait bien de faire chaque jour pour mes enfants. Je vous jure, en 2019, cette énumération de “c’est bon pour le développement” n’as pas de fin. C’est ce qui rends 100 fois plus important la capacité de faire une routine centrée sur votre famille et son unicité.

———‐——
Pour des publications exclusives chaque mois et un accès privilégié à mon univers : patreon.com/zoelsirois

Zoé
cinqminutespourjouer.com
facebook.com/cinqminpourjouer


1 commentaire

  1. Fanie

    Comme ça me rejoint! J’ai essayé plein de routines mais aucune ne semble fitter. J’ai omis le plus important : moi, ma famille et nos besoins. Merci pour ce gentil rappel. 💖💖💖