Cinq minutes pour jouer - Zoé L-Sirois

Et s'il était possible de faire différement? bienveillance, parentalité positive et pédagogies alternatives au quotidien.

Catégorie : Activités 2-5 ans (page 1 de 7)

Le glaçon

Pour profiter du temps très froid de ces derniers jours, voici une suggestion: expérimenter la formation des glaçons et glaces.

Hier, j’étais dehors quand une de mes filles a remarqué que les glaçons se formaient très vite aujourd’hui : à preuve, les glaçons qui avaient été pris sur le bord du toit par les enfants commençaient déjà à se reformer…Une idée a alors germé dans mon esprit: et si on tentais de fabriquer des glaçons?

Voir la goutte glacer en mouvement est très intéressant, et ça ravit les enfants à chaque fois. On peut aussi simplement s’amuser à voir glacer instantanément ou presque de petites gouttes. Nous avons essayé différentes façons d’accélérer le phénomène. Plusieurs angles à aborder: on choisir le meilleur endroit (à l’ombre, froid au toucher), commencer par observer les glaçons déjà présents dans l’environnement et réfléchir à leur formation…Ensuite, avec compte-goutte ou bouteille à pression, nous créons un glaçon une goutte à la fois.

Zoé

L’histoire d’attrape-moi si tu peux

Les enfants ont toute sortes de stratégies pour communiquer, faire savoir leur besoin et y obtenir réponse. Surtout chez les plus jeunes, on pourrait facilement mal percevoir leurs actions..

Cette anecdote se déroule à la toute fin de la collation. L’enfant de 2 ans concerné vient de finir de manger une orange et l’étape suivante souhaité par l’adulte consiste à suivre la fameuse suite collation laver les mains laver la bouche et on joue.

Au moment de sortir de table, il court prendre une autre orange en me fixant du regard. Je lui demande de la déposer dans le panier à fruit et c’est à ce moment qu’il se place en position “nananinanère” (chez nous ça sonne plus lalalala), avec une main qui tiens l’orange, le corps qui se balance.

Sa demande silencieuse c’est : attrape-moi si tu peux.

Ma première pensée c’est : oh, il est reparti, il se moque de moi?!?

Et puis, arrive 2 secondes après la deuxième pensée. Mon cerveau me souffle regarde davantage. Qu’est-ce qu’il fait? Qu’est-ce qu’il veut?

Il veut que je le poursuive.
Ce n’est pas à propos de l’orange numéro je ne sais plus quoi.

Il veut jouer. Il sait comment provoquer le jeu, il connaît la suite logique.

Alors, je m’exclame sur un ton joueur:”Tu veux que je t’attrape ? ;)”

Il dit :”oui!”

“Dépose l’orange dans le panier pour que je puisse courrir t’attraper!”

Il la dépose rapidement, l’orange devient un obstacle évident au jeu qu’il souhaite vivre. Il s’élance. Je l’attrape. On recommence quelques fois.

Le besoin est comblé et plus tard dans le jeu, je lui dirai: “Tu peux me demander attrape-moi ! si tu veux jouer à te faire attraper.”

Je garde en vue une meilleure stratégie, une demande plus efficace pour lui, pour l’aider à avoir ce qu’il veut.

Ce qui ressemble à “défier” est un comportement acceptable dans la circonstance du jeu, il a appris à remuer les fesses en faisant lalala en jouant à se poursuivre et à l’ogre avec ses soeurs. Il est important de percevoir le jeu pour ce qu’il est: un jeu hors contexte. Son corps a envie de cette poussée d’adrénaline du jeu de poursuite, il trouve une façon de le provoquer.

Par contre, je ne l’aurais pas attraper avec l’orange dans les mains parce que je voulais vraiment séparer les deux. Range le fruit et ensuite on joue, c’était important pour moi.

D’autres histoires de discipline:

Sortir de la dynamique du faire faire / La poussette parapluie

L’histoire du verre de lait (et de la crème glacée pour déjeuner)

L’histoire d’un verre d’eau 

Zoé

Une collation d’Halloween pour parler des formes

J’aime bien utiliser la collation, moment de rassemblement régulier, pour proposer ce genre d’activités de façon plus naturelle.

Les clémentines d’halloween sont une tradition ici. Je les décore chaque année et elles font toujours sourire les enfants. J’en profite pour initier les enfants au vocabulaire des formes: ” ta citrouille a un nez losange !”.

On peut aussi les dessiner avec eux et utiliser un dé (on dessine une forme sur chaque côté) et on tente de décorer notre citrouille selon les formes obtenues.

Finalement, on peut mettre les clémentines au centre de la table et tenter de faire deviner aux autres celle qu’on regarde en la décrivant : “Je vois une citrouille avec des yeux triangle, un nez rond et 4 dents pointus!”

À vos clémentines ;).

(J’ai utilisé des mots étiquettes qu’elle reconnaît pour créer cette phrase blague pour Charlotte et elle a bien rit.)

Zoé

20 expériences stimulantes dans la nature pour les 0-2 ans. Dehors les bébés !

20 apprentissages qui se produisent naturellement dans la cuisine

Repenser la stimulation au quotidien / Slow life et simplicité, une réponse naturelle aux besoins de l’enfant

Un verset pour la routine du dodo

Avant l’histoire du soir ou de l’après-midi, il y a cette introduction, un verset que j’ai créer pour mes enfants.
Lorsqu’ils sont plus agités, ils le demandent: ” Parle-moi de la petite chenille, maman.”

Les versets répétés au fil du temps créent un cocon sécurisant, les enfants se l’appropriant. C’est une référence, quelque chose qui ne change pas malgré tout ce qui peut arriver (style: une pandémie ;).)

Pour moi donc, un verset c’est parfois un poème, parfois un ensemble de mots, parfois une intention.. C’est aussi une façon d’exprimer notre gratitude, de se repérer dans le temps.. J’en ai traduit certains de l’anglais, et j’en écris aussi pour mes propres enfants.

Je partage celui-ci dans le but d’apporter un peu de douceur. Osez y mettre vos propres mots évidemment lorsque vous le raconterez aux enfants de votre quotidien. Pendant que je le lis, je créer un cocon de couverture aux petits, bien emmaillotés..

Ps: Merci de ne pas le copier/coller, utilisez la fonction partage plutôt. 😉

Zoé

Des jeux de sociétés à imprimer et une banque d’idée de jeux actifs.

Bon samedi matin!
Je vois et reçoit régulièrement des ressources pour aider les parents pendant la covid-19. Je vous présente donc ici, plusieurs ressources intéressantes que j’ai trouvé cette semaine.

Asmodee Canada propose, sur son site web, des versions à imprimer de plusieurs de ces jeux de société. Vous y trouverez des jeux tels que Dobble, Catan, Timeline et même un jeu d’évasion ! Leurs jeux sont particulièrement intéressants et amusants comme les versions réelles et procureront certainement beaucoup de plaisir à plusieurs familles.

Actifs pour la vie, un organisme à but non-lucratif propose de son coté une foule d’idées pour tous les ages, afin de faire bouger nos enfants. Un gros plus, c’est que la majorité des activités utilisent du matériel de la maison comme.. des chaussettes ou des craies. 🙂


D’autres articles autour de ce thème:
En temps de crise, nos enfants ont besoin des livres plus que jamais / 5 raisons d’intégrer la lecture pendant le confinement

5 ressources très pertinentes pour les parents (Covid-19)

Deux initiatives intéressantes pour nos enfants / La grande journée des petits entrepreneurs et #OnCuisineEnFamille

« Articles précédents