Une autre façon de vivre la parentalité. Bienveillance, école-maison, éducation alternative au quotidien.

Catégorie : Première année ( Page 1 de 2)

Autour du temps – première année

Dans les derniers mois, nous avons réalisé plusieurs projets autour du temps (année, mois, semaine, jour, heures, minutes). Ces projets touchent des compétences de la première année en univers social, mais aussi français et mathématique. Je vous propose un petit sommaire de ce que nous avons fait, mais d’abord je tiens à préciser que ces projets viennent d’abord des intérêts de Charlotte. Même un projet très pertinent est bien peu utile s’il n’intéresse pas l’enfant.

Le calendrier cadeau

Pour avoir le temps de bien l’apprécier, ce projet s’est déroulé sur environ 1 mois et demi. L’objectif : offrir un calendrier à Mamie pour l’année 2022.

La première étape consistait à se familiariser avec les saisons, mois de l’année et autres informations sur un calendrier. Bon, ceci s’est fait naturellement depuis sa petite enfance parce que nous utilisons un calendrier quotidiennement.

Des albums de littérature jeunesse sur les mois et saisons ont été proposés pendant la réalisation. Ensuite, nous avons préparé les illustrations pour chaque mois. Le premier objectif était assez simple: dégager les éléments importants caractérisant chaque mois. Notre méthodologie consistait à choisir un médium puis faire 1-3 mois avec ce médium. Un peu plus tard, c’était un autre médium ou technique mis à l’honneur pour d’autres mois.

Lorsque toutes les images étaient prêtes, nous sommes ensuite passé à l’étape 2. Nous avons utilisé des pages de calendrier sur lesquelles les dates étaient déjà inscrites, mais pas les évènements comme Noël, Pâques.. C’est elle qui a l’a fait. Nous avons ensuite repéré les dates d’anniversaire de tous un chacun. J’ai fait une liste de noms et de dates, et elle a retracé le bon endroit pour l’inscrire sur le calendrier en utilisant les mois et les dates.

Pendant qu’elle réalisait le calendrier, j’ai préparé un cycle de l’année, avec les saisons et les mois. C’est devenu une affiche de référence.

L’heure et le cycle de la journée
Un peu après avoir fait le projet du calendrier, Charlotte s’est réveillée un matin avec une question incluant l’heure précise: minuit. C’est quelque chose qui l’impressionnait beaucoup, cette heure inaccessible qu’elle n’avait jamais vu parce qu’elle dort toujours. Pour elle, minuit, c’est tard tard, c’est l’extrême. Voyant son intérêt grimper, j’ai proposé le projet de l’horloge sur 24 heures. L’idée était de créer une horloge du cycle de 24 heures pour qu’elle puisse constater le cycle de l’heure. Après l’avoir fabriqué, elle s’est souvenue du mécanisme d’horloge que j’avais mis de côté il y a quelques mois. Elle a voulu le mettre. J’ai dit oui. Rapidement, elle constate un problème puisque son horloge ne donne pas la bonne heure. Je lui explique alors le cycle de 12 heures des horloges, le mécanisme étant prévu pour celui-ci. Tout de suite, elle veut refaire une autre horloge. Cependant, ce référentiel de 24 heures restera utile pour bien montrer les heures qui passent quand on dort autant que le jour.


Fabriquer une (deux) horloge

Voici la deuxième qui est fonctionnelle!



Projet 24 heures de la vie de mon chat

Suite au projet sur le cycle de 24 heures, je lui ai proposé d’écrire la routine de son chat incluant la nuit. Nous nous sommes amusées à inventer ce que faisait le chat pendant notre sommeil, selon ce que nous connaissions de son caractère. Du même coup, ce que représente chaque heure a été discuté, renforcé alors qu’on discutait en parallèle de ce que nous, nous faisons à une heure donnée. Ce projet a eu lieu sur quelques jours, quelques phrases à la fois.



Lire l’heure avec une horloge
Maintenant que Charlotte était familiarisée avec les heures de la journée, nous avons reçu juste au bon moment un colis d’Olo fusion contenant une horloge d’apprentissage. Sur cette horloge conçue au Québec, les heures sont affichées, mais aussi les minutes/secondes. Les aiguilles de couleurs différentes aident à se souvenir laquelle est associée aux minutes, à l’heure et aux secondes. Bref, une belle façon de passer de l’heure aux minutes.

Les enfants furent très intéressés rapidement. En plus de permettre l’apprentissage de la lecture de l’heure, les nombres y sont représenté de 0 à 60, ce qui créer une occasion dans la journée de nommer ses nombres. C’est rare qu’on compte jusqu’à 50 objets mais l’heure + 50 minutes ça revient plusieurs fois dans une journée.

Plusieurs fois par jour elle s’interroge sur l’heure, la reproduisant par elle-même avec l’horloge plastifiée fournie dans l’ensemble. Je pense que de pouvoir manipuler l’horloge dans ses mains lui donne une compréhension beaucoup plus profonde de l’heure, de la façon donc les aiguilles bougent et s’unissent pour donner une heure précise.

Des livres autour du temps
Si vous avez envie de lire une série de livres qui se combinent bien avec ce thème, je vous conseille: Pour lire à voix haute: Hôtel heartwood. 4 livres, 1 par saison pour suivre les aventures d’une souris qui trouve refuge dans l’arbre abritant le célèbre hôtel Heartwood. Entre les aventures, nous percevons le rythme que chaque saison créer dans la vie de l’hôtel.

#produitreçu : J’ai reçu gratuitement l’horloge Olo fusion en tant que blogueuse. Mon opinion reste la mienne. 🙂

Autres articles pertinents:
Tour d’horizon des livres pour lecteurs débutants
Apprendre à lire et compter par le jeu – Matériel pour la maternelle / première année
Les lignes de Grognonstein – Math première année
La moufle – Math première année
Petites notes au sujet du poupon et l’hiver / Pédagogie alternative.

La moufle – Math première année

J’avais envie de vous partager un exemple d’une activité prévue dans un cahier…. qui peut être réalisé hors cahiers.

Donc, dans Mathéo (mathématique première année), ils abordent le + 1 et dégager une équation d’une situation. C’est proposé dans le cahier de façon bien simple: résoudre des équations, écrire une équation selon un dessin ou une situation.

Les livres jeunesses et la vie quotidienne sont une formidable source d’équations, plus significatives que juste 3 + 1 = 4 dans un cahier.

Donc hier, nous lisons le livre La moufle (parfait pour le premier jour de l’hiver en plus ;)) dans lequelle un animal s’ajoute à chaque 2 pages dans la moufle. Tsé, le +1 est représenté par une histoire d’une qualité beaucoup plus profonde qu’un problème en 2 phrases dans un cahier.

Je demande avec curiosité à ma première année, “si tu étais une mathématicienne, quel équation décrirait ce qui se passe?” Elle la nomme à chaque page avec bonheur, elle aime jouer à traduire en mathématicien. Voilà presque 4 pages de cahier faites sur le divan en lisant un album.

Ensuite, sur un grand tableau blanc j’écris : Dans la moufle, il y a… et sa soeur (5 ans) et elle tentent de se souvenir des animaux et d’écrire leurs noms… une occasion de travailler l’écriture approchée, différents sons complexes.

Puis un jour elle fera probablement les pages de Mathéo, avec facilité parce que le concept aura été intégré dans le quotidien.

Pour les équations, une autre chose qu’on aime beaucoup c’est notre cahier des mystères. On créer nos propres résolutions de problèmes issus de notre vie familiale ;).

Les lignes de Grognonstein – Math première année

Types de lignes

Une des notions en math première année concerne les types de lignes: brisée, courbe, ouverte, fermée. Souvent dans les cahiers, les exercises vont tourner autres des lettres, par exemple: Identifie quelle lettre est formée d’une ligne fermée ?

Un petit projet simple que j’ai proposé après la lecture de Grognonstein (un coup de coeur des enfants) est de le dessiner et peindre. Ensuite, j’ai fait remarqué et identifier verbalement les types de lignes que l’on retrouvait dans le dessin. Elles y sont toutes ;). En laissant notre ami affiché quelques temps, on peut en reparler de temps à autres.

Une collation d’Halloween pour parler des formes

J’aime bien utiliser la collation, moment de rassemblement régulier, pour proposer ce genre d’activités de façon plus naturelle.

Les clémentines d’halloween sont une tradition ici. Je les décore chaque année et elles font toujours sourire les enfants. J’en profite pour initier les enfants au vocabulaire des formes: ” ta citrouille a un nez losange !”.

On peut aussi les dessiner avec eux et utiliser un dé (on dessine une forme sur chaque côté) et on tente de décorer notre citrouille selon les formes obtenues.

Finalement, on peut mettre les clémentines au centre de la table et tenter de faire deviner aux autres celle qu’on regarde en la décrivant : “Je vois une citrouille avec des yeux triangle, un nez rond et 4 dents pointus!”

À vos clémentines ;).

(J’ai utilisé des mots étiquettes qu’elle reconnaît pour créer cette phrase blague pour Charlotte et elle a bien rit.)

Zoé

20 expériences stimulantes dans la nature pour les 0-2 ans. Dehors les bébés !

20 apprentissages qui se produisent naturellement dans la cuisine

Repenser la stimulation au quotidien / Slow life et simplicité, une réponse naturelle aux besoins de l’enfant

« Articles précédents