Cinq minutes pour jouer

Simplicité volontaire, bienveillance, parentalité positive et pédagogies alternatives au quotidien.

Category: activités (page 1 of 3)

Le jeu libre est stimulant et éducatif. / Éduquer sans planifications mensuels thématiques


(….)

Un adulte attentif, informé et intéressé/enthousiaste.

C’est ce qui fait la différence selon moi.

Pour certains, il est difficile de comprendre la nuance entre ne pas stimuler les enfants de la façon “traditionnelle” et ne pas stimuler les enfants du tout.

Parfois on va faire l’erreur de penser que croire au jeu libre signifie ne pas accorder d’importance au développement de l’enfant. Quand on ne comprends pas cette façon de faire et la démarche derrière, c’est inquiétant, effrayant. On peut même imaginer qu’on obtient des enfants laissés à eux-mêmes, que c’est la recette qui crée ces enfants qui arrivent en maternelle sans être “prêts”.

C’est bien tout le contraire.

Je vais vous dire ce que moi je vis par rapport au jeu libre.

En laissant les enfants jouer, ils ne cessent de me donner des indices clairs de leurs besoins, de où ils en sont, de leurs intérêts. Ça permet de cibler exactement la bonne période pour introduire quelque chose au moment où ça sera le plus significatif pour l’enfant. Au moment où ça compte, et de la façon dont ça compte.

Pis ben oui, parfois, la bonne réponse que leur jeu m’envoie c’est : non merci, je n’ai besoin de rien. Parfois vaut mieux les laisser jouer, maturer, évoluer, et attendre simplement qu’ils fassent le tour de ces habiletés qu’ils maîtrisent présentement.

Ça peut faire peur au début. On vit dans l’impression que l’enfant doit être en train de se diriger vers l’étape suivante à tout moment. Puis on se rends compte qu’il n’y a pas à avoir peur, la plupart du temps l’enfant a tout ce qu’il faut en lui et dans son environnement pour se développer.

Et s’il a un besoin d’un coup de pouce, un adulte attentif, informé et intéressé pourra accompagner l’enfant. (Ou demander de l’aide, ou mettre des choses en place, ou n’importe quelle autre variable nécessaire.)

Parfois, vu de l’extérieur, on peut avoir l’impression que tout est laissé au hasard.

Je peux vous confirmer qu’il y a énormément de réflexion derrière chacun des aménagements, des opportunités offertes aux enfants. C’est planifié, fait avec intention. C’est une approche dynamique, modulé par les intérêts/envies/choix des enfants.

Choisir de laisser une grande liberté de jeu aux enfants ce n’est pas dire non à tous les jeux “de règles” ou dirigés par l’adulte. C’est simplement cesser de penser que tout ce qui vient de l’adulte a plus de valeur. Revoir la hiérarchie du jeu. Laisser de la place à ce qui part de l’enfant. Proposer plutôt que diriger.

Les résultats sont fascinants.

Évidemment, ça va plus loin. Ça peut être le début vers une nouvelle forme de relation avec l’enfant. Vers un style plus démocratique, bienveillant. Lorsqu’on base la relation sur un sincère intérêt de l’autre. On peut rebondir sur ses acquis, leur permettant de s’enrichir.

Bref, est-ce que je vous ai parlé de mes enfants? Parce qu’ils font des choses magnifiques. Ils démontrent des habiletés qui me surprennent même parfois.

Tout ça est une question d’équilibre, mais j’ai l’impression parfois que plusieurs milieux sont tombées dans le piège du trop. Trop de planification. Trop de règles, de directions. Trop d’informations. Trop de tout au nom de la stimulation. Parce qu’on veut montrer à quel point on tiens au développement de notre enfant et un bricolage ça paraît mieux qu’une photo où notre enfant joue dans la boue avec un bâton.

Ps: on a l’impression qu’encourager le jeu libre c’est se condamner à ne rien faire d’éducatif parce qu’on vit avec cette vieille croyance qu’apprendre est pénible. Mais la plupart des enfants aiment naturellement découper, compter, et tout ces acquis “préscolaire”. Il suffit que le contexte et l’environnement s’y prête, de la bonne façon selon qui ils sont. Parfois ça sera subtil, il faut être attentif pour ne pas manquer ces occasions d’être témoins d’un enfant en plein développement.

Planification d’activités d’Halloween (pour 2-7 ans)

Je profite de ce 3 octobre pour vous partager ce que j’ai planifié pour nos activités d’halloween.. La venue de notre petite A. qui devrait naître prochainement m’as motivé à commencer un peu plus tôt…

Cette planification a été créer avec, en tête, un thème tout simple “citrouilles et cache-cache” visant majoritairement notre petite C qui aura 2 ans. Des activités sont aussi prévus pour mes grandes, mais la petite étant la seule encore à la maison à temps plein présentement, c’était logique d’utiliser ce qui la rejoidrait comme base.

Ma liste d’achats pour ce thème (environ 12$)
– des étampes d’Halloween
– 2 paquets de collants d’halloween
– 1 album coloriage géant halloween
– 1 album coloriage à numéro halloween
– des colliers lumineux vert/orange
– un carton géant orange
– aimants à frigo
– yeux mobiles colorés

Matériel de la maison (cartons colorés, crayons, peinture, ciseaux, etc).

Activités

– Banderole de citrouilles accordéon (3+)
Très simple mais une technique intéressantes à travailler avec les enfants. On plie une feuille de carton orange en accordéon, on trace une citrouille sur le carré du dessus en faisant attention à ce que le dessin touche les 2 côtes afin qu’une fois découpés, les citrouilles soient attachées les unes aux autres. Du papier vert et noir servira ensuite à tracer puis découper des tiges et visages décoratifs aux citrouilles. On peut laisser la petite décorer les modèles créer par maman.

Citrouille géante avec portes
Je trace une citrouille dans le carton géant, puis je découpe des portes (en découpant 3 côtés sur 4 de celles-ci afin de pouvoir les ouvrir et refermer). Je découpe les portes de façon à ce qu’elles s’ouvrent dans différents angles… sous les portes, j’ai prévue collé des dessins coloriés par les grandes représentant des scènes d’Halloween simples, animaux etc. On s’en servira comme activité pour le langage, en nommant ce qu’on voit en ouvrant chaque porte.

Coloriage à numéro, leçons amusantes
Au lieu de simplement colorier les 1 de la couleur du 1, j’ai ajouté des niveaux de difficultés à mes filles. Elles les ont finit avec enthousiasme, le jour même où je leur ai proposée les 4 premiers.

– compter pour savoir quelle couleur = quelle chiffre.

Dans le dessin il y a des chiffres, mais dans la marge ce sont le nombre de petits points qui indique qu’elle chiffre est représenté par quelle couleur.

– additions
Pour ma fille en première année, qui dois apprendre par cœur certaines additions. J’ai simplement mis les additions comme légende associé aux couleurs et les réponses comme zone à colorier.

– déduction logique
Pas de légende dans la marge, j’ai colorié une zone correspondant à chaque chiffre dans le dessin, et elles devaient l’appliquer à l’ensemble du dessin. J’ai aussi sauté un chiffre donc je n’ai colorier aucune zone, c’était logiquement la seule couleur restante qui y correspondait.

– par écrit
Les noms des couleurs écrit à côté des chiffres plutôt que des tâches de couleur pour les indiquer.

Chasse aux citrouilles
J’ai prévue caché des minis citrouilles en carton avec des dessins et chiffres sur celles-ci dans la maison. Elles devront trouver les citrouilles et écrire/dessiner sur une feuille l’image associée à ce numéro de citrouilles. La petite a une loupe que j’ai fabriqué et cherchera avec eux pour le plaisir.

Bain lumineux, promenade lumineuse
Des colliers lumineux dans un bain aux lumières tamisés pour la petite, suivie d’une marche dans le noir avec chacune un collier lumineux pour tous. Simplement pour donner un petit quelque chose de spécial à une soirée 🙂

Bac sensoriel
Avec des citrouilles empruntés au coin cuisine, des lentilles ou du riz orange. J’en ai toujours un de prêt alors j’y ajouterai simplement une saveur Halloween.

Animaux cachés

J’ai prévue décoré avec des citrouilles dans lesquelles se cacheraient des animaux… réalisés avec plusieurs médiums et techniques avec les grandes… Peinturé etc. Juste pour voir le plaisir de ma petite à trouver l’animal caché 🙂

et aussi..

des coloriages d’halloween en masse, des collants à coller avec bonheur, des bricolages avec des yeux mobiles, un bac sensoriel de yeux mobiles dans l’eau à attraper.. des décorations d’halloween mis en famille..

Autre article qui peut vous intéresser:
Halloween pour les bébés 

On joue aux cartes !

Il y a quelques temps, je faisait du ménage dans les jeux du sous-sol quand je suis tombé sur un paquet de cartes thématiques reçu en cadeau à noël.. Je l’avais presque oublié, rangé dans un coin..
J’ai déjà joué aux cartes avec ma plus grande, mais il semble que ça n’avais jamais adonné avec ma deuxième..

J’ai dont apporté le paquet de carte, je l’ai mis sur une étagère de la cuisine en me promettant de l’utiliser plus souvent.. Puis, une après-midi que bébé dormait longuement (et m’avait laissé le temps de tout faire ce que j’avais à faire), je suis allé voir ma 4 ans qui jouait doucement dans sa chambre et je lui ai proposé de jouer…

Je lui ai montré le jeu de la bataille en premier, qui a eu un bon succès.

Quelques jours plus tard, je le ressort lors de notre temps de grande du soir (pendant que papa joue avec la petite, ou l’apporte en jogging en poussette).

Voici donc quelques jeux très simples que nous avons fait.

Votre enfant est plus jeune? Simplifiez-les en utilisant moins de cartes différentes… (la bataille avec les cartes de 1 à 5 par exemple)


La bataille

On sépare le paquet de carte selon le nombre de joueurs (en 2 si on est 2, en 3 si on est 3). Ensuite, on dépose le paquet devant soi (cartes face contre la table) et on retourne tous une carte en même temps. Celui avec le plus gros chiffre gagne, et ajoute les cartes “perdantes” des autres dans son paquet.

Rouge ou noir

Je fait un seul paquet de carte, chacun son tour les enfants doivent deviner si la prochaine carte sera rouge ou noir. Si ils gagnent, ils remportent la carte. Le premier à avoir 10 cartes gagne. Chaque fois qu’ils obtiennent une carte, ils comptent pour voir combien il leur en manque. Beaucoup de rires 🙂

Le magasin

Je sépare le paquet de carte en 2 (seulement les cartes avec chiffres) , les enfants étalent les cartes devant eux en ordre de 2 à 10 en faisait des petits paquets par chiffre pareille. Ensuite, chacun leur tour elles demandent à l’autre une carte qu’il leur manque pour compléter leur collection (soit rouge ou noir, selon leur choix) pour avoir tous les chiffres de 2 à 10.

Rapidité 
Je sépare les cartes en 2 paquets (trèfle et cœur ensemble, pique et carreau ensemble).
Avec un paquet, je fait une pile, et j’étends les autres cartes sur la table.
On retourne une carte du paquet et c’est le premier qui retrouve une carte de même couleur et chiffre dans les cartes étendus au milieu.

Jeu de mémoire

Encore une fois, en utilisant les couleurs et chiffres (sans égards à la sorte), on fait simplement un jeu de mémoire avec les cartes 🙂

Nous ne sommes pas encore rendu aux jeux élaborés avec ma 4 ans, ça viendra plus tard, mais ces quelques jeux simples nous permettent de s’amuser en famille 🙂 Je veut apprendre go fish à ma grande cette été, c’est dans mes plans aussi.

Finalement, les cartes peuvent être utilisé comme un support pour apprendre les chiffres également, en mettant le bon nombre de pompons sur une carte ou pour apprendre à faire des additions ou multiplications plus tard.. C’est un bel outil de jeu et d’apprentissage accessible.

Bébé joue : 13-15 mois (récupérez les restes de noël !)

Je fait partie de ces mamans qui récupèrent les emballages (pour les ateliers découpages!), les boîtes et les choux pour en faire des jeux pour les enfants…. Voici quelques idées adaptés à bébé (qui a présentement 14 mois) pour exploitez vos restants de noël 🙂 


Des choux récupérés sur les cadeaux dans un gros pot avec un couvercle. On le dépose seulement, sans le visser et elle ouvre le pot, fouille dans les choux, les ôte, les remet, puis referme le pot…

elle aime aussi apporter des gros objets dans ses mains en feignant que c’est lourd, petit clown !!


Boîte surprises dans lesquels on cache des jouets…À ouvrir et fermer encore une fois….

Une boîte en carton transformé en maison cache-cache. J’y ai fait des portes et fenêtres de chaque côté, et des trous pour y glisser des objets. Elle s’y cache, sort, rentre par tous les côtés et s’amuse bien. Elle y lance aussi des objets.

J’avais des fleurs décoratives du dollorama qu’on peut installer sur la maison en pré-perçant de petits trous, mais elle n’as pas encore d’intérêt. L’an prochain 🙂

Un bonus: avec ses mégablocks pour faire comme les grandes qui montent leur cadeaux de noël 🙂 

En bref, ses activités préférés à 14 mois…

– Mettre de la musique avec du “beat” et danser
– Aider à “ranger” la vaisselle, les vêtements, en lui montrant où les mettre
– “Mettre dedans”
– Imiter ! Elle reproduit la pose du chat en yoga (et c’est vraiment cute!) ou essais de faire des squats…
– Faire tomber des structures faite par maman…

Activités d’Halloween approuvé par les filles – Les bébés

J’aurais aimé avoir plus de photos pour vous, mais je suis bien occupée.. Je tenais à vous concocter une liste d’idée, donc si vous avez des questions, n’hésitez pas à me demander des précisions. 
Les bébés (6-18 mois)
1. Manipuler, toucher, faire rouler, essayer de transporter une petite citrouille.
Idéalement dehors, au cas où elle soit abîmée.
2. Sac d’exploration graines et chair
Mettre des graines et de la chair de citrouille dans un grand sac ziploc de congélation, rajoutez du papier collant sur la fermeture pour plus de sécurité. Laissez bébé la manipuler. Pour un effet différent, coller le ziploc sur une fenêtre pour que bébé vois la lumière passé au travers.

3. Trésors de citrouilles
Remplir un panier avec des citrouilles jouets, toutous etc, et laissez-le le vider et re-remplir.

4. Exploration sensorielle
Laissez-le explorer du jell-o orange.

5. Peinture orange
Réserver une partie de la préparation à jell-o pour créer une peinture orangée.

6. Collage facile
Donnez-lui des gros éléments texturés (carton bombé, gros pompons oranges, formes de citrouilles en feutrine) et déposez devant lui une feuille de mac-tac du côté collant. Les éléments y colleront et décolleront et intrigueront bébé.

7. Lumière orangée
Des lumières oranges, ou une chandelle dans un pot masson orangé (dollorama) fascineront bébé. Nous avons fermés toutes les lumières et laisser des citrouilles lumineuse et une chandelle nous éclairer lors d’une soirée, au grand plaisir de mademoiselle C.

8. Première comptine d’halloween

Ici, nous chantons:
Petite sorcière, petite sorcière
Que fais-tu, Que fais-tu?
Je mange une citrouille, Je mange une citrouille
MIAM MIAM MIAM (en mangeant la bedaine de bébé)

L’art de jouer avec rien: les petits morceaux

Des petits morceaux de carton utilisés non-stop depuis hier pour un éventail de possibilité:
En remplir un dessin

Créer des formes représentant des objets ou personnages
Les trier

Les animer

Les petits morceaux peuvent être utilisés de 1000 façon, et c’est souvent un hit qui va être utilisé puis réutilisé jour après jour. Ces temps-ci, les filles jouent à environ un jeu par semaine à l’intérieur en plus du temps dehors. Elles explorent à fond chaque jeu et j’en suis ravie. La même chose peut être reproduite avec du plus gros matériel aussi, dehors par exemples avec des tranches de troncs d’arbres etc..

C’est fascinant, regarder un enfant jouer aux bonhommes, former des arc-en-ciel puis des fleurs avec le même matériel..

Les enfants sont attirés naturellement a manipuler des petits morceaux, et ça peut être facilement réalisé avec des objets de la maison.

Voici des idées, habituellement je combine 2 ou 3 type de matériel puis je laisse le tout sur la table à disposition. Je vais participer avec elles ou les laisser jouer librement selon les jours. Le tout est ensuite rangé dans un bac qu’on laisse au salon et les enfants vont le reprendre à volonté.

– Points et arc-en-ciels de toutes les couleurs
– Petits morceaux de bois
–  glands ramassés dehors

– Pompons
– Rubans variés
– Carrés de feutrine

– Formes simples découpés dans une feuille de mousse
– Cailloux
– liens de learning ressources

et tout ce que vous avez à la maison qui peut être utilisé pour jouer librement…

Pour varier, je vais soit offrir directement sur la table, avec un cadre (feuille de carton) ou même sur une doudou noire pour constraster.

À voir aussi: http://cinqminpourjouer.blogspot.ca/2014/09/cinq-minutes-pour-jouer-les-bacs.html

Bébé joue :Les 8-10 mois

Découvrir les objets qui l’entoure
Créer un panier de trésors avec des objets de votre environnement: Tasse à mesurer, brosse…
Présenter 3 ou 4 objets dans un panier, laissez-le explorer.

Se découvrirInstaller un grand miroir sécuritaire dans sa surface de jeu, à sa hauteur ou un peu plus haut.

Se déplacer
Après quelques semaines à ramper, bébé est souvent très habile… pour un bébé sur le point de faire du quatre pattes ou qui en fait déjà, un parcours est tout indiqué. Un coussin d’allaitement, les coussins d’une chaise, un rouleau en carton.. des obstacles simples pour passer dessus..
Je place bébé d’un côté des obstacle et me place de l’autre côté et l’encourage.

Les coucous
Variez les coucous, avec les mains, une couverture, un mur…

Être porté/témoin des activités des grands
La place d’un bébé de 8-10 mois continue d’être également au creux du dos de maman, témoin des activités quotidiennes.  Ma cocotte ADORE observer les jeux actifs des grands..

Premières imitations
Certains bébés vont commencer à imiter des gestes comme bye bye, le bruit de bec, des bravos..
On peut introduire 1-2 mots de langages des signes de bébé tranquillement. 
Jouets 
– quelque chose qui roule
– quelque chose pour mettre dedans
– quelque chose qui fait du bruit
Une balle de tennis et un pot de compote de pommes vide en plastique sont parfaits pour jouer à mettre dedans et ôter. La balle qui roule motiveras aussi bébé à ramper. 
Une rôtissoire ou un bol en aluminium apporteras une dimension sonore à la balle qui y est déposé.
Un contenant solide et bien fermé remplis de riz peut servir d’instrument de musique.
Premières comptines
Bébé aimera beaucoup les comptines interactives incluant des gestes..

Comptine classique, faire les gestes avec les mains

Pic Pic pic
Roule roule roule
tappe tappe tappe

En l’air !!

Version raccourcis de bateau sur l’eau.
Bateau sur l’eau, la rivière la rivière…
Bateau sur l’eau.. et SPLOUSH!!

J’installe bébé sur mes genoux, face à moi en chantant et a sploush je la fait tomber entre mes jambes 🙂

Le furet des bois jolie
Il court, il court le furet, 
le furet des bois mesdames
il court il court le furet
le furet des bois jolies…

En faisant courir mes doigts sur elle…

Récupérer + s’amuser = Peinture maison

Peinture maison (crayons marqueurs récupérés)
 

Nous utilisons beaucoup d’articles de bricolages.
La colle, les crayons, tout est utilisé et rapidement, on se retrouve à avoir des crayons qui fonctionnent à moitié.

Depuis quelques temps, je travaille principalement à éliminer les petites frustrations de notre quotidien. Samedi dernier, j’ai pris le temps de tester tous les crayons feutres pour éliminer ceux qui fonctionnaient moins bien.

Je n’étais pas prête à les jeter; j’ai utilisé une technique lue sur un blog  pour utiliser le reste d’encre des crayons.

C’est tout simple. J’ai simplement pris des pots des petits pots de yogourts vides, j’ai mis de l’eau, mis 3 crayons par pot (pointe par en bas, sans bouchon) dedans, et recouvert de papier d’aluminium.

Après 2 jours au soleil, nous avons testés notre nouvelle peinture. Nous avons utilisé les crayons eux-mêmes pour ces dessins, mais avec un pinceau ça fonctionne aussi. Il est possible d’atteindre plus longtemps pour une couleur plus foncée.

—————————————————————————————–
 

Récupérer des dessins coloriésLe coloriage est un hit chez nous, mais que-faire de dizaine de dessins coloriés ?

1. Décorer la chambre. J’ai collé 3 gros dessins ensembles et utilisé un marqueur permanent noir pour ajouter des détails afin d’unifier les trois dessins. Pour d’autres dessins, j’ai découpé les personnages pour les coller individuellement sur le mur.

2. Créer des casse-têtes. Dessin + carton + ciseau pour un casse-tête adapté au niveau de votre enfant

3. Créer des jeux autonomes avec auto-correction
Vous avez besoin d’une feuille de carton + votre dessin. Tracer le contour de votre dessin sur la feuille de carton. Découper le dessin et tracer les différentes parties sur le carton.

Pour simplifier, vous pouvez simplement dessiner un rectangle sur le carton séparé en 6, et donc découper le dessin en 6.

À l’arrière du dessin, mettez un élément “question”. Soit une addition, une forme à associer à un pareille, une lettre minuscule à associer à sa majuscule.

 
Sur le carton, dans chaque section une réponse. 
 
Ensuite, l’enfant fait les bonnes associations selon la question/réponse et à la fin peut retourner les morceaux du dessin pour vérifier s’il a réussit (et donc re-créer le dessin).

 

 

 

 

 

 

Bébé joue : Les bouteilles découvertes


À 7 mois, Mademoiselle C est une petite exploratrice en herbe.
Elle rampe à reculons, roule, s’assoit… et ce qu’elle préfère c’est observer.


J’ai préparé pour elle plusieurs choses à observer dans son environnement:

– Photos de bébés de toutes origines sur son mur

– Dessins contrastés

Un de ses jeux préférés, ce sont les bouteilles découvertes.

J’ai trouvé ces bouteilles à épices, sans bpa, au magasin à 1$. Ils sont de la grandeur parfaite pour les mains de bébé.

On les remplis avec ce qu’on veux puis on colle solidement le bouchon. Même en collant le bouchon à la colle chaude, veillez à ne jamais laisser un bébé seul avec ceux-ci, par précaution.

Idées de remplissages:
On peux créer des thématiques comme un de chaque couleur, ou selon les saisons.

Moi, j’en ai remplis un avec de l’eau + perles, 1 thème “océan” (eau bleu, coquillage, tortue), 1 avec des épluchures de crayons à colorier, 1 avec de petits élastiques de 2 couleurs et j’en laisse un vide.

J’ai tenté de faire des photos pour vous les montrer, mais vous pourrez constatez qu’ils sont très très attirants pour Mademoiselle C.

Bon jeu !

25 jeux à faire avec papier + crayons + ciseaux

Que ce soit pour amuser un enfant dans un endroit sans jouets, travailler des notions précises sans dépenser pour du nouveau matériel ou simplement pour le plaisir de les préparer pendant que notre enfant dessine à table, ces jeux sont accessibles à tous.

Vous pouvez les personnalisé et les adapté au niveau de votre enfant.

Ce sont tous des jeux que j’ai déjà offert à mes enfants, bien que pour cette article j’en ai fait une version rapide.  Ils sont classé par catégories, et la majorité peuvent être offert dès 2 ans.

Bon jeu !!! Prenez 5 minutes pour jouer aujourd’hui (et rejoignez-moi sur facebook: Cinq minutes pour jouer)

Associer / Relier / Graphisme

Le concept est simple; soit l’enfant relie deux items qui vont ensemble, soit on les découpe pour les offrir comme des cartes donc on doit trouver la paire.

Pour préparer la future lecture/écriture, on tentera de toujours faire relier l’enfant de gauche à droite et de haut en bas.

1. Associer selon la couleur

2. Associer selon la grandeur (petit triangle/petit triangle), ou le petit avec le grand de sa catégorie (petit cercle/grand cercle, petit carré/grand carré).

3. Associer les formes (triangle/triangle)

4. Tracer une ligne droite (comme le point et la fleur, on doit simplement tracer une ligne droite entre les deux). Vous pouvez même la faire en pointillé pour aider l’enfant.

5. Associer par concept. (triangle plein/triangle plein vs triangle vide/triangle vide)

6. Associer par texture (rayé avec rayé)

Avec un dessin

 (la majorité de ces jeux peuvent être fait à partir d’un dessin à colorier standard)

7. Colorier selon la texture demandé (ici, on demande de faire un carreauté dans le cœur)

8. Mettre le bon nombre de points sur la coccinelle

9. Mettre le même nombre de points sur la deuxième aile du papillon

10. Coloriage par numéro

11. Coloriage par numéro, version alternatives (comme avec des additions, formes, lettres, mots)

Et encore….

12. Associer le crayon à la bonne tâche de couleur

Pour un enfant plus vieux, on pourrais lui faire associer le nom de la couleur au bon crayon.

Avec de la préparation (environ 5 à 10 minutes)

13. Créer un jeu de Lotto
Le concept est simple. Vous dessiner une planche de jeu sur laquelle vous aurez des formes, couleurs, lettres, chiffres. Vous préparez ensuite des petites cartes correspondant à chacune et en pigeant, on dois associer la petite carte à sa planche.

Pour jouer à plusieurs, chaque joueur doit avoir une planche de jeu différente.

14. Créer un jeu de mémoire
C’est très simple. Vous n’ayez qu’à dessiner des cartes selon le thème choisis (lettres, formes, petits dessins, chiffres), en paire de deux. Vous devrez ensuite retrouver les pareilles selon les règles d’un jeu de mémoire traditionnelle. Pour les plus petits, faites-les simplement associer les pareilles.

15. Casse-tête
 Créer un petit casse-tête simple en découpant différentes formes en deux.
Vous pouvez coller la feuille sur du carton recyclé pour plus de solidité.

 Jeux de sociétés

16. Premier jeu de société

Vous pouvez faire un premier jeu très simple avec des tâches de couleur, donc le but est simplement d’aller d’un bout à l’autre.

17. Créer un dé
Il est facile de créer son propre dé en papier (je conseille carton). Voici un lien pour imprimer un modèle

18. Créer un pion
En collant dos à dos 2 petit bout de papier, et repliant vers l’extérieure le bas de chaque papier.

19. Jeu de société pour bouger

Faites un jeu dans laquelle, pour chaque case, on dois imiter un animal, sauter, lever les bras (lancer le dé pour connaître le nombre de répétitions)

20. Repérage spatiale

Préparer quelques carrés sur lequel vous faites un dessin simple.
Préparer des fiches-modèles à reproduire sur la façon de placer les images.

Pour les plus petits, vous pouvez faire un dessin (par exemple une maison) sur un rectangle de papier donc les enfants se serviront comme repère. Par exemple, une fiche-modèle leur montrera à placer l’étoile sur la maison, et le carré à gauche de celle-ci.

et encore…

21. Jouer avec les crayons eux-mêmes.. 
en les comptant par exemple, en associant les teintes semblables, en nommant les couleurs..

22. Dessin avec consigne

Pour que ce soit plus facile, je commence par dessine un personnage de base ou la silhouette d’une maison. Ensuite je demande aux filles de compléter le dessin selon mes consignes comme: Dessiner un œil vert et un brun ou une grosse fenêtre… J’y vais avec des consignes faciles à réaliser…

23. Dessiner
Hey oui, simplement prendre le temps de faire un dessin à deux… laisser l’enfant vous guider !

24. Dessin-devinette
Chacun son tour, on dessine et l’enfant essais de devenir ce que c’est…

25. Son prénom
Dessiner son prénom (à colorier) et ses objets préférés.



« Older posts