fb_img_1509223526808230685935.jpg

Accompagner le bébé ou le bambin, dans son développement global tout en étant dehors, c’est tout à fait possible. En fait, c’est même souhaitable, car l’extérieur regorge d’occasions de stimulation.. Ces activités sont toutes très simples, et plusieurs seront initiés par le bébé sans aucune intervention de votre part. Vous n’avez qu’à attendre une invitation de sa part (tel qu’un contact visuel) pour y ajouter votre grain de sel, en nommant, expliquant, racontant, chantant…  C’est en expérimentant, que l’enfant se développe.

Observer
– Les animaux, les insectes, les oiseaux, les humains, la vie du quartier (le camion poubelle, la construction). Les observer en mouvement. Associer chacun à l’endroit et la façon donc il se déplace. Faire des liens. Se créer des références. 
On peut ajouter des photos de ce qu’on voit dehors, dans la maison afin que l’enfant puisse s’y référer.
– Les couleurs, textures, motifs des plantes, des fleurs, des roches.
– Des tissus colorés, un ballon suspendu qui bougent au vent. Attachés au-dessus d’eux, ou plus près du sol.
– Les enfants plus grands qui grimpent, font des culbutes, courent… Être inspiré.
– Des objets qui flottent et qui coulent dans un bac avec un peu d’eau. Découvrir la façon donc les jouets bougent dans l’eau, donc l’eau éclabousse lorsqu’on y dépose un jouet ou qu’on y tape.. Faire des liens de cause à effet, si je tape dans l’eau très fort, je reçois de l’eau au visage.
– On peut mettre un tout petit peu d’eau sur une surface plane, comme une plaque à biscuit, devant lui pour qu’il explore l’eau d’une autre manière. 

* Si le bébé ne se déplace pas seul, essayer de changer son point de vue de temps en temps en l’installant a différents endroits de la cour pour qu’il puisse observer de différents angles.

Ressentir
– Chatouiller doucement les pieds, le ventre avec des fleurs, différentes tiges ou petites plantes… Certaines sont plus douces, d’autres plus rugueuses. Laisser l’enfant nous le faire également.
– L’eau froide, les glaçons (faux glaçons en plastique, sécuritaires 😉 ) , l’eau tiède, la texture du gazon sec ou mouillé, du sable…
– Le vent chaud, froid sur la peau…
– Le poids du sable sur le pied qu’on vient d’enterrer. Aidez-les à cacher et trouver leur pied en jouant dans le sable.
– Marcher en tenant un tissus qui prends dans le vent, ressentir le “poids” du vent, le voir monter et descendre au fil des courants d’airs.
– Sortir dehors lors d’une journée de pluie chaude pour une nouvelle sensation.
– Faire une promenade alors qu’il y a du brouillard.

Entendre
– Les sons de la nature autour de lui. Au fil du temps, faire un lien entre “j’entends un sifflement” et “je vois un animal volant”.
– Suspendre un mobile qui bougera en faisant un son doux au rythme du vent.
– Laisser l’enfant expérimenter avec un bâton et différent type de matériel. Si je tape sur le sol, le son est différent de si je tape sur le dôme en métal.
– Le bruit du sable qui tombe dans un sceau en plastique, une roche dans un bol en métal, le bruit de l’eau lorsqu’elle sort d’un arrosoir vs d’un verre..

Sentir
– Créer un jardin de fines herbes et faire sentir les différentes herbes aux enfants.
– Prendre le temps de sentir les fleurs alors qu’on les nomme.
– Faire un bac d’eau et y mettre des citrons, ou des pelures d’oranges, ou un peu d’huile essentielle sécuritaire pour les enfants..
– L’odeur humide dans l’air juste après la pluie.

Expérimenter
– Remplir et vider un contenant avec du sable, des cocottes, de l’herbe….
Apprendre peu à peu que certains contenus sont plus lourds que d’autres. Qu’ils se renversent différemment.
– Utiliser une pelle de plus en plus efficacement. 
– Remplir un chariot, un bac et le transporter… Avoir un objectif simple et travailler pour l’atteindre (apporter le sable là-bas).
– Marcher sur une surface inégale, grimper, glisser… Apprendre à répartir son poids pour ne pas tomber chaque fois que le sol est en pente.
– Se déplacer dans un grand espace, courir, sauter…
– Ouvrir / fermer la porte de la maisonnette, s’y cacher, se trouver…
– Se promener ou tourner avec un ruban rythmique (fait maison 😉 ) et le voir s’envoler plus haut quand on va plus vite…

 

D’autres idées :
20 apprentissages qui se produisent naturellement dans la cuisine

Le jeu libre est stimulant et éducatif

Les bébés n’ont pas besoin de jouets à batteries

Quels sont les meilleurs jouets pour bébé ? Pensez en terme d’action et d’expérience

Zoé

Pour repenser la salle de jeu, le défi 7 jours épurer pour mieux jouer.